actualité - évocation - transmission - diffusion - transdisciplinarité


Actualité - évocations - transmission - diffusion
- transdisciplinarité

Traverses transdisciplinaires

Blog du site www.caravancafe-des-arts.com. Caravancafé est soutenu en particulier par Basarab Nicolescu, Physicien Théoricien, Président du Centre International de Recherches et Etudes Transdisciplinaires . Le Projet "circulations" est parrainé par Sayed Raza, peintre indien - Ce projet transculturel : art actuel - science - est emblématique du site - De nombreux acteurs culturels, artistes et chercheurs soutiennent aussi ce projet.
Pour rester informés s'inscrire à la newsletter du site.
Caravancafé souhaite participer à la création/diffusion de travaux, s'inscrivant sous leurs formes particulières, dans une dynamique faisant lien/dialogue entre les disciplines et les cultures. Bonne traversée ...
Le site caravan
La démarche transdisciplinaire
Appel à contributions CIRCULATIONS : artistes, écrivains chercheurs
Le Centre International de Recherches et Etudes Transdisciplinaires
infos glanées sur le fil de la toile - journal scoop it


jeudi 11 octobre 2012

et encore les monopoles qui brevètent les brindilles, les pollens, et le vent ! (?)



                   photo carol s Jardin Thuret Antibes






DECRYPTAGE - Une écologiste indienne lance une campagne contre le brevetage des graines... 

sur

www.20minutes.fr/article/1019922/campagne-liberte-semences-peut-on-deposer-brevets-vie 

Vandana Shiva sème les graines de la révolte. En Inde, son pays d’origine, elle a créé en 1991 un mouvement baptisé Navadanya, dont la priorité est de sauvegarder la diversité génétique des semences et de lutter contre les brevets déposés par les firmes comme Monsanto sur les graines. Vandana Shiva est actuellement en Europe pour y présenter sa nouvelle campagne «Pour la liberté des semences». 20 Minutes fait le point sur l’épineuse question de la brevetabilité du vivant.

Breveter le vivant, qu’est-ce que ça veut dire?

Depuis l’amélioration des techniques de séquençage du génome, l’homme connaît et manipule les plus petites cellules vivantes. Les industriels ont vite compris l’intérêt qu’ils pouvaient y trouver: les semenciers ont par exemple développé des organismes génétiquement modifiés (OGM), comme des plantes contenant leur propre insecticide, ou encore les laboratoires pharmaceutiques ont pu isoler des principes actifs dans les plantes permettant de faire des médicaments. Mais ils n’ont pas oublié de mettre leur logo sur leurs découvertes: «La conséquence du brevetage du vivant est que le produit breveté appartient au détenteur du brevet et que toute personne tierce désirant utiliser ce produit doit rémunérer financièrement le propriétaire», explique le site Inf’OG (...)





Graines de Liberte (Seeds of Freedom - French)

 

Seeds of Freedom from The ABN and The Gaia Foundation on Vimeo.
A landmark film narrated by Jeremy Irons. Find out more at www.seedsoffreedom.info

The story of seed has become one of loss, control, dependence and debt.
It’s been written by those who want to make vast profit from our food system, no matter what the true cost.
It’s time to change the story.

Produced by The Gaia Foundation and the African Biodiversity Network, in collaboration with MELCA Ethiopia, Navdanya International and GRAIN.

Thanks to all those involved in making this film possible.
Produced & Directed by Jess Phillimore
Camera - Jess Phillimore, Jason Taylor, Damian Prestidge.

L'histoire de la graine est devenue celle de la perte, du contrôle, de la dépendance et de la dette.
Il a été écrit par ceux qui veulent faire du profit vaste de notre système alimentaire, quel que soit le coût réel.
Il est temps de changer l'histoire.
Produit par la Fondation Gaia et le Réseau biodiversité africaine, en collaboration avec MELCA Ethiopie, Navdanya international et GRAIN.

Pour en savoir plus seedsoffreedom.info

A landmark film from The Gaia Foundation and the African Biodiversity Network.



Narrated by Jeremy Irons.

Seeds of Freedom charts the story of seed from its roots at the heart of traditional, diversity rich farming systems across the world, to being transformed into a powerful commodity, used to monopolise the global food system.The film highlights the extent to which the industrial agricultural system, and genetically modified (GM) seeds in particular, has impacted on the enormous agro -biodiversity evolved by farmers and communities around the world, since the beginning of agriculture.
Seeds of Freedom seeks to challenge the mantra that large-scale, industrial agriculture is the only means by which we can feed the world, promoted by the pro-GM lobby. In tracking the story of seed it becomes clear how corporate agenda has driven the take over of seed in order to make vast profit and control of the food global system.
Through interviews with leading international experts such as Dr Vandana Shiva and  Henk Hobbelink, and through the voices of a number of African farmers, the film highlights how the loss of indigenous seed goes hand in hand with loss of biodiversity and related knowledge; the loss of cultural traditions and practices; the loss of livelihoods; and the loss of food sovereignty.  The pressure is growing to replace the diverse, nutritional, locally adapted and resilient seed crops which have been bred by small-scale farmers for millenia, by monocultures of GM seed.
Alongside speakers from indigenous farming communities, the film features global experts and activists Dr Vandana Shiva of Navdanya, Henk Hobbelink of GRAIN, Zac Goldsmith MP (UK Conservative party), Canadian farmer Percy Schmeiser, Kumi Naidoo of Greenpeace International, Gathuru Mburu of the African Biodiversity Network, Liz Hosken of The Gaia Foundation and Caroline Lucas MP (UK Green party).
This film is co-produced by  The Gaia Foundation and the African Biodiversity Network. In collaboration with GRAIN, Navdanya International and MELCA Ethiopia .
Photograph of Jeremy Irons by Andrew Ogilvy.

 la suite sur



La Biodiversité sacrifiée
sur l'autel de la productivité

La Cour de Justice de l'Union Européenne désavoue
Kokopelli et son avocat général

La Cour de Justice, par sa décision rendue hier dans l'affaire Kokopelli c. Baumaux, vient de donner un satisfecit intégral à la législation européenne sur le commerce des semences.
Pourtant, le 19 janvier dernier, son Avocat Général nous donnait entièrement raison, en estimant que l'enregistrement obligatoire de toutes les semences au catalogue officiel était disproportionné et violait les principes de libre exercice de l'activité économique, de non-discrimination et de libre circulation des marchandises. (V. ses conclusions)
Ce changement de cap absolu ne manque pas de nous surprendre et de nous interroger.
La Cour, aux termes d'une analyse étonnement superficielle de l'affaire, et d'une décision qui ressemble plus à un communiqué de presse qu'à un jugement de droit, justifie l'interdiction du commerce des semences de variétés anciennes par l'objectif, jugé supérieur, d'une "productivité agricole accrue" !
L'expression, utilisée 15 fois dans la décision de la Cour, consacre la toute puissance du paradigme productiviste. Ce même paradigme, qui avait présidé à la rédaction de la législation dans les années soixante, a donc encore toute sa place en 2012. La biodiversité peut donc être valablement sacrifiée sur l'autel de la productivité.
Cela fait 50 ans que cela dure et le fait que ce raisonnement nous ait déjà amenés a perdre plus de 75% de la biodiversité agricole européenne n'y change donc rien. (V. les estimations de la FAO)
Si la Cour mentionne les dérogations supposément introduites par la Directive 2009/145 pour les "variétés de conservation", son analyse s'arrête à la lecture des grands titres. Comment les juges n'ont-ils pas voulu voir que les conditions d'inscription des variétés de conservation, dans la réalité, étaient restées pratiquement identiques à celles du catalogue officiel normal [1]? Le critère d'homogénéité, par exemple, particulièrement problématique pour les variétés anciennes, ne connaît aucune modération.
La Cour n'a-t-elle pas lu les témoignages de nos collègues européens, déjà confrontés à des inscriptions impossibles de leurs semences sur cette liste ?
Cette directive est un véritable leurre, que Kokopelli
la suite sur http://kokopelli-semences.fr/juridique/proces_perdu_2012






POUR COMMANDER CE FILM RENDEZ VOUS SUR LE BLOG DE TERRE & HUMANISME
actu-internationale.solidairesdumonde.org/archive/2012/07/12/dvd-les-semences-prennent-le-maquis.html
En Afrique de l'ouest comme ailleurs, des semences hybrides et OGM gourmandes en intrants chimiques sont commercialisées et remplacent peu à peu les semences locales. Ces changements de pratiques menacent l'autonomie alimentaire des populations.
Des associations agroécologistes se mobilisent pour conserver les semences paysannes. Ce film suit une rencontre militante de paysans venus de toute l'Afrique se former aux techniques de production de semences maraichères. Il donne la parole à des agroécologistes africains qui prennent conscience des enjeux autour de l'autonomie semencière et s'engagent pour défendre le droit à l'alimentation.
Un bonus conférence de Pierre Rabhi est disponible sur sa position sur les semences (15 min) + un bonus sur le Coton OGM Bt au Burkina Faso (13 min)


Les semences prennent le maquis. Bande annonce (3 min) from Terre & Humanisme on Vimeo.
POUR COMMANDER CE FILM RENDEZ VOUS SUR LE BLOG DE TERRE & HUMANISME
http://actu-internationale.solidairesdumonde.org/archive/2012/07/12/dvd-les-semences-prennent-le-maquis.html

En Afrique de l'ouest comme ailleurs, des semences hybrides et OGM gourmandes en intrants chimiques sont commercialisées et remplacent peu à peu les semences locales. Ces changements de pratiques menacent l'autonomie alimentaire des populations.
Des associations agroécologistes se mobilisent pour conserver les semences paysannes. Ce film suit une rencontre militante de paysans venus de toute l'Afrique se former aux techniques de production de semences maraichères. Il donne la parole à des agroécologistes africains qui prennent conscience des enjeux autour de l'autonomie semencière et s'engagent pour défendre le droit à l'alimentation.
Un bonus conférence de Pierre Rabhi est disponible sur sa position sur les semences (15 min) + un bonus sur le Coton OGM Bt au Burkina Faso (13 min)






Les moissons du futur est un documentaire réalisé par Marie-Monique Robin qui sera diffusé le 16 octobre 2012 sur Arte à 20h40.
Ce doc nous montre comment de nombreux agriculteurs à travers le monde réussissent à vivre de leurs récoltes sans pesticides.
De nombreux moyens d'avoir une agriculture performante sans avoir à l'arroser de produits chimiques souvent nocifs à l'environnement et aux hommes.

Manque de diversité - copier cloner






autres liens



www.rue89.com/rue89-planete/2012/09/04/graines-rares-et-anciennes-de-kokopelli-une-asso-condamnee-la-biodiversite

www.facebook.com/event


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire